ACTUALITÉS

 

Le Bio en franchise : un secteur dynamique à forte croissance !

Plus qu’une simple tendance vouée à s’essouffler, le bio est devenu un véritable mode de vie et ne cesse de séduire de nouveaux adeptes. Selon les chiffres de l’Agence Bio, fournis au début de l’année 2017, 69 % des Français consommeraient du bio de manière régulière, ce qui prouve la bonne santé du secteur. Inspirant pour bien des entrepreneurs, le secteur du bio se prête donc particulièrement bien à un développement en franchise et permet de bénéficier rapidement d’une très bonne rentabilité !

Le bio : côté consommateurs, côté distributeurs

Manger plus sainement, limiter la consommation de pesticides et favoriser une autre vision de l’alimentation et de l’agriculture sont des préoccupations qui animent de plus en plus de Français. A l’heure où l’on se préoccupe plus que jamais du contenu de nos assiettes, le bio semble être la réponse idéale aux angoisses alimentaires des nouvelles générations. Si plus de la moitié des ventes de produits bio concernent l’alimentaire (produits frais, produits d’épicerie, boissons avec ou sans alcool, crémerie et boulangerie), les cosmétiques et les produits d’entretien de la maison ont également le vent en poupe.

Cet engouement incontestable a évidemment eu un impact sur les distributeurs. Ainsi, si le marché du bio s’est longtemps réduit aux boutiques spécialisées et/ou aux petits producteurs vers lesquels aller acheter ses produits bio, aujourd’hui les grandes surfaces sont entrées dans la course et proposent une grande variété de produits. En 2015, elles bénéficiaient d’une part de marché de 42,9 %, preuve s’il en fallait de l’envergure de leur riposte commerciale. Les boutiques spécialisées dans le bio restent malgré tout incontournables pour les consommateurs, leurs ventes ayant progressé de près de 25 % entre 2015 et 2016.

Et demain ?

Aujourd’hui, près de 76 % des produits Bio consommés par les français ont été produits en France. Le bio est donc un secteur porteur vers lequel se tournent bien des investisseurs. Les enseignes leaders du marché se développent en franchise et favorisent ainsi l’expansion de leur réseau, un dynamisme qui laisse entrevoir de belles perspectives de croissance pour les années à venir.

Rentable et rassurante pour les entrepreneurs, la franchise permet en effet de limiter les risques financiers mais surtout de bénéficier d’un concept, d’un marketing et de produits mûrement choisis par les grands leaders du marché. Bicoop, Naturalia, La Vie Claire ou L’Eau Vive font partie des franchises de magasin Bio considérées comme des valeurs sûres vers lesquelles les consommateurs se tournent spontanément.

Pour rester compétitif, la marché du bio va néanmoins devoir faire face à quelques défis de taille, notamment au niveau de l’évolution de la production qui va devoir gagner en intensité pour satisfaire des consommateurs de plus en plus nombreux. Si la moitié des importations actuelles concernent les produits exotiques et les spécialités gastronomiques non produites en France, les autres achats extérieurs pourraient, à l’avenir, être réduits. Le développement de nouvelles activités, et notamment de l’exportation, sont également à envisager pour donner de nouvelles perspectives et ouvrir de nouveaux débouchés.